SCI ou nom propre : que choisir pour un investissement locatif ?

Rate this post

L'investissement dans l'immobilier peut être un excellent moyen d'augmenter la valeur de ses propres actifs, et donc de son patrimoine. Il est possible de le mettre en œuvre en utilisant deux choix. Il s'agit de l'achat en nom propre ou en SCI. Pour prendre une décision, il est essentiel d'évaluer les avantages et les inconvénients de chacun. C'est la raison pour laquelle cet article a été rédigé.

La Société Civile Immobilière (SCI)

La SCI est une solution qui vous est proposée dans le cadre d'un achat. C'est le processus de création d'une véritable société civile immobilière en tant que propriétaire du bien acquis. Le processus d'investissement dans des biens locatifs, que ce soit en SCI ou à votre nom personnel, nécessite des considérations spécifiques. Dans cet article, nous allons mettre en évidence les spécificités de la SCI.

Ses avantages

Les avantages de la SCI peuvent être classés en deux grandes catégories. La première concerne ceux liés à la fiscalité de ceux liés à la transmission du patrimoine. Dans le cas de la fiscalité, l'élément exonéré d'impôt, c'est-à-dire le bien immobilier, n'est pas pris en compte dans la détermination des droits de mutation. Le transfert est réalisé par la soustraction des dépenses liées à l'entretien du bien et desautres frais financiers.

Le taux d'imposition est calculé sur le revenu final que vous déclarez aux autorités fiscales. Pour l'imposition des personnes morales, la SCI est un bon choix. La SCI est plus favorable que les entreprises ordinaires. Les actifs financiers de la SCI sont couverts par un taux d'imposition imbattable. Par conséquent, vous êtes en mesure de bénéficier d'une augmentation des revenus fiscaux provenant des actifs locatifs.

Lire aussi  Une bonne gestion de patrimoine pour vous mettre à l’abri

En plus de la SCI, la transmission du patrimoine à ses héritiersest également possible en raison de leur intégration directe à la société. Dans ce cas, il s'agit surtout de transférer chaque période les prestations sociales que vous recevez à vos héritiers dans le futur. L'avantage est qu'après votre décès, l'administration de vos biens se poursuit pendant plusieurs générations.

Ses inconvénients

Il est certes possible de choisir l'option SCI qui présente de nombreux intérêts. Cependant, elle présente plusieurs inconvénients, tant en termes de coût que de temps. Comme il s'agit d'une organisation, la création de la SCI nécessitera un certain nombre de formalités. La première est le dépôt des registres de la société. Ensuite, il faut procéder à la publication des journaux compétents en la matière ainsi qu'à la rédaction des clauses relatives à son statut.

En outre, lorsque vous choisissez cette option, vous ne serez pas considéré comme le seul propriétaire du bien, mais plutôt comme un associé. Il est également important de noter que la gestion administrative, notamment au niveau de la comptabilité est parfois source d'ennuis.

L'investissement est en nom propre.

Il s'agit d'un procédé dans la mesure où l'investissement se fait en votre nom personnel, contrairement au cas de la SCI. Tout comme la SCI, cette méthode a ses propres avantages et inconvénients.

Avantages

Comme nous l'avons mentionné, le premier est que vous êtes le seul propriétaire du bien etce, de manière simple. En outre, il s'agit d'une procédure facile et pratique qui ne nécessite pas de démarches supplémentaires. Les formalités de la phase initiale sont similaires à celles du contrat de vente ou de location. Par conséquent, cela permettra à l'acheteur de gagner du temps lors de l'achat d'un logement.

Lire aussi  Immobilier : focus sur l’attractivité de la Côte d’Opale

Le régime de la location meublée non professionnelle (LMNP) est un atout précieux qu'il ne faut pas négliger.

Avantages

Cette option ne profite pas forcément à la transmission du patrimoine de vos enfants. Pour que cela soit réalisable, il faudrait que ces derniers prennent en charge les frais qui sont liés à la succession. Dans ce scénario, plusieurs personnes achètent le même bien sous leur nom individuel ; le principe de la propriété à l'unisson est donc établi. Les propriétaires des différents biens sont donc titulaires de droits identiques. Cela peut entraîner des difficultés dans le processus de prise de décision.

Lequel choisir Lequel choisir : SCI ou votre propre nom ?

La décision d'acquérir en SCI ou en nom propre dépend surtout de vos attentes en matière de gestion. Si la première solution semble plus simple d'un point de vue administratif, la transmission est plus compliquée dans les cas où le principe de propriété à l'unisson est en jeu. Ce n'est toutefois pas le cas de la société civile immobilière, dont les conditions de transmission sont définies par la loi.

De plus, l'achat en sci ne comprend pas certaines opérations commerciales comme la location meublée, la location saisonnière, l'achat-revente, etc. Si vous envisagez certaines de ces opérations commerciales, il est recommandé d'acheter un nom approprié, mieux adapté à votre projet.

Franck Contigo

Franck Contigo

Je suis Franck, 42 ans et 2 enfants. J'ai toujours été passionnée de business peu importe le domaine. J'ai créer 2 entreprises et rencontré divers problèmes, j'en parle aujourd'hui dans mon blog pour vous aider. Je rédige avec passion sur des sujets qui j'espère vous plairont.

A Propos de Contigo

ContigoSG est un blog qui a pour vocation d’informer ses lecteurs sur des sujets variés, avec une préférences pour les sujets business de façon générale.

Article récents

Follow